>>> >> > >>

La prochaine étape : Au-delà du logiciel de comptabilité

Alors que plusieurs des principales applications de logiciel de comptabilité poussent de plus en plus les modules complémentaires et les intégrations, la réelle pression lorsque l’on considère ces solutions est issue des clients et des employés.

La génération PAP (Prenez vos Appareils Personnels)


La demande est essentiellement alimentée par la génération PAP (Prenez vos Appareils Personnels), c.- à-d. ceux et celles qui apportent leurs téléphones intelligents et leurs tablettes au bureau. Ces utilisateurs ont adopté ces appareils depuis longtemps, et ils adoptent en grand nombre les nouvelles applications et les solutions SaaS, tout en entraînant les professions élargies des finances et de la comptabilité avec eux. Ils détermineront leurs besoins pour gérer leurs entreprises de manière efficace, et il incombe à tous les professionnels des finances d’emboîter le pas.

Dans le même ordre d’idées, pour bon nombre de ceux et celles œuvrant dans l’industrie des services, le monde du travail moderne a été transformé au cours des dernières années. Les outils de travail consistent maintenant essentiellement en un ordinateur portable, un téléphone intelligent et une connexion Internet avec Wi-Fi. Même nos ordinateurs ont changé. Alors que jadis nous accédions à nos applications depuis l’appareil, la majorité de celles-ci sont aujourd’hui accessibles au moyen d’un navigateur. Alors qu’autrefois nos écrans consistaient en une mer d’icônes et de raccourcis de fichiers, la norme se résume maintenant à quelques logos dominants comme Skype, Firefox, Spotify et Dropbox.

Cette génération PAP n’est pas définie par une classe d’âge comme la génération Y, mais elle couvre plutôt l’ensemble du personnel. Bref, il s’agit de votre client, de votre employé et de votre client potentiel.

Parallèlement, les frontières se sont estompées en ce qui a trait à la façon dont le logiciel est caractérisé. Plusieurs applications couvrent les sphères personnelles et professionnelles. Pour la plupart d’entre nous, l’époque où un département des TI dictait les configurations matérielles et logicielles est chose du passé. La découverte de nouvelles solutions est de plus en plus attribuable aux pairs, et ce, au moyen de recommandations plutôt que d’être exclusivement contrôlée par des services-conseils comme cela a déjà été le cas. Évidemment, les personnes œuvrant dans des industries plus régulées demeureront sujettes à certaines contraintes pendant quelque temps encore.

L’émergence d’une foule d’applications logicielles géniales qui facilitent la vie des gens est la clé, ici. L’explosion des applications pour téléphones intelligents au cours des dernières années a transformé les perspectives des gens. Télécharger des applis et s’inscrire à des services « logiciels » livrés par navigateur est maintenant la norme, qu’il s’agisse de Netflix, de Spotify, ou même de Uber.

Il incombe donc aux professionnels des finances d’adopter ce large éventail de nouvelles solutions, au-delà des applications de logiciel de comptabilité de base. Avoir conscience des avantages issus des autres applications de productivité deviendra de plus en plus important à mesure que le rôle des finances sera davantage stratégique.

« L’intégration d’applications basées dans le nuage dans votre offre de services actuelle s’avère être la façon la plus efficace d’assurer des bénéfices à la fois pour l’entreprise et le client. Les cabinets d’experts-comptables envisageant le déploiement vers la nouvelle génération de logiciels devraient commencer par évaluer ce qui convient le mieux au marché de leurs clients, et ce que cela ajoute à leur expertise existante. » - Richard Sergeant, Directeur général, Principle Point

Au-delà du BAIIDA

De la même façon, dans un monde de plus en plus mené par les données, les entrepreneurs et les gestionnaires veulent des statistiques exploitables au-delà des traditionnels rapports quantitatifs fournis par les comptables.

Diverses applications uniques génèrent différents ensembles de données, mais, lorsqu’elles sont consultées de manière holistique, elles peuvent réellement soutenir des décisions d’affaires, et c’est justement ce qui se trouve au cœur des changements dont nous sommes témoins. Les rapports dans le cadre des obligations légales n’auront plus la priorité alors que les gestionnaires seront à la recherche de données en temps réel et d’indicateurs de rendement clés (IRC) qui les aident à prendre de meilleures décisions. Les professionnels des finances qui sont en mesure d’offrir des aperçus appuyés sur des données tout en aidant à optimiser la solution que les clients utilisent seront énormément recherchés. Avec l’explosion des données en ce moment, l’époque où les données étaient confinées dans des tiroirs tire à sa fin. Conserver ces données et tirer parti de leurs avantages depuis un écosystème élargi sera d’importance cruciale. Des changements se préparent. « C’est la vie, Jim, mais pas comme nous la connaissons. »

Alors, quelles applications devez-vous connaître ?

Solutions complémentaires


Toutefois, la première question qui pourrait vous venir en tête serait de savoir si un seul fournisseur offre toutes ces solutions. Dans le passé, les fournisseurs cherchaient à intégrer verticalement autant que possible en concevant des modules supplémentaires comme moyen de mousser les ventes avec les clients existants. Cela, bien sûr, convenait également aux utilisateurs qui possédaient une seule interface familière, peu importe le coût.

Avec le SaaS ou le logiciel en nuage, la situation est très différente. La spécialisation est la norme, et l’environnement est plutôt caractérisé par des compagnies qui s’en tiennent essentiellement à des secteurs étroitement définis. Bien que certains fournisseurs offrent leurs propres solutions pour différentes catégories, ceux-ci demeureront invariablement de faibles substituts aux solutions centrées exclusivement sur une catégorie.

Nous avons plutôt connu l’émergence d’un écosystème basé sur les interfaces API. Des exemples de catégories comprennent :

  • CRM p. ex. Hubspot
  • Dépenses p. ex. Rydoo
  • Traitement de paiement p. ex. Stripe
  • Suivi du temps p. ex. Toggl

Un exemple : L’écosystème de la gestion des dépenses


Prenez la gestion des dépenses, par exemple. Cette catégorie est en croissance depuis les dernières années, en partie dû à la puissance grandissante des téléphones intelligents qui sont maintenant devenus très répandus, ainsi qu’en raison de la réalisation que la gestion des dépenses « siphonne » beaucoup de temps.

Les approches des anciens manuels (et même d’Excel) ne répondent tout simplement plus à nos objectifs. La tâche est difficile pour ceux et celles qui souhaitent évaluer les coûts cachés associés à la gestion des dépenses et mapper tout le processus de la soumission des notes de frais jusqu’au remboursement. Il s’agit d’une méthode manuelle sujette aux erreurs et totalement inefficace lorsque comparée aux solutions numériques modernes.

Le recours aux téléphones intelligents pour photographier un reçu qui est ensuite lu automatiquement transforme le processus de gestion des dépenses tel que nous le connaissions jadis. Cependant, en tirant profit de la puissance du vaste écosystème décrit ci-dessus, les gains sont encore plus intéressants.

Intégrations de gestion des dépenses


Voici ci-dessous un aperçu de quelques intégrations qui soutiennent l’écosystème grandissant que l’on retrouve dans les secteurs de la productivité commerciale et des finances.

  • Institutions financières
  • Service de paie
  • Récupérer la TVA
  • Stockage de documents dans le cloud
  • Logiciels de comptabilité dans le cloud

Et parallèlement aux intégrations ci-dessus, il ne faut pas oublier l’émergence des reçus numériques qui deviendront de plus en plus répandus dans les années à venir. En outre, tandis que le volume de transactions croît, les gains nets tirés de ces intégrations peuvent se révélés importants puisque la duplication des efforts n’est plus nécessaire et que le temps passé sur des tâches superflues d’entrées de données est maintenant libéré.

Bref, le monde au-delà du logiciel de comptabilité comme tel évolue rapidement. Le nombre de solutions complémentaires s’intégrant harmonieusement à ces mêmes applications de logiciel de comptabilité explose en ce moment.

Et c’est uniquement en comprenant certaines de ces principales applications que les professionnels des finances peuvent véritablement s’assurer que leur offre de services est pertinente pour 2016 et les années à venir.

Just Rydoo it!

Derniers articles

Rydoo

Pourquoi les éditeurs de logiciels devraient-ils repenser la gestion de leurs dépenses ?

En 2011, Marc Andreessen fut le premier à affirmer pour le Wall Street Journal que les logiciels allaient conquérir le monde. Aujourd’hui, c’est bien le cas : de nombreuses entreprises technologiques ralentissent leurs développements de logiciels, alors que de nombreuses startups se créent et sont financées quotidiennement sous le modèle SaaS. Même les entreprises les plus connues pour leurs produits ‘hardware’ ajustent leur positionnement. Apple par exemple renforce ses services logiciels au détriment des ventes de iPhones.

2019-04-04
Partager
En savoir plus
Rydoo

Comment déployer Rydoo auprès de 460 000 collaborateurs ?

Avec plus de 460 000 employés et une présence dans 72 pays, Sodexo, leader des Services de Qualité de Vie et maison-mère de Rydoo, représentait un enjeu de taille pour l’éditeur de solution SaaS : implémenter sa plateforme et la déployer auprès d’un très grand compte. Grandir ensemble et apprendre les uns des autres façonnent le modèle “corp-up”. Quels ont été les difficultés rencontrées lors du déploiement ? Quels sont les résultats aujourd'hui ?

2019-01-23
Partager
En savoir plus
Rydoo

Une transformation digitale commence de l'intérieur

Koen Dierckx est Directeur Financier de Vanbreda Risk & Benefits depuis 2015. Afin de développer la stratégie de dématérialisation de l’entreprise, il a étudié les différents processus internes existants avec pour objectif principal de réduire les tâches à faible valeur ajoutée.

2019-01-09
Partager
En savoir plus
Rydoo

Rejoignez l’Insurtech : comment tirer profit de la technologie quand on est une compagnie d’assurance

Les compagnies d’assurances ne sont pas vraiment réputées pour être innovantes. Cependant il y a tout de même une raison à cela : ayant sous leurs responsabilités des bases de données sensibles et devant gérer des tonnes de processus critiques à la fois, elles se doivent d’être prudentes lorsqu’elles mettent en place de nouvelles manières de travailler.

2019-01-09
Partager
En savoir plus