Renata Taunay

Les 7 problèmes que seul un contrôleur financier peut comprendre

Ecrit par
Renata is Content Marketer at Rydoo.

Nous sommes tous passés par là.

Cet instant où on ne rêve que de s’enfermer dans une pièce insonorisée pour hurler.

Certains moments dans votre carrière de contrôleur financier peuvent vous donner envie de tout plaquer et changer de carrière, mais ne vous inquiétez pas, nous avons tous connu ça.

Donc, si vous traversez en ce moment l’une de ces sept situations difficiles, vous n’êtes pas seul.

Quand on vous demande un budget exact sur 5 ans

C’est un classique, surtout si vous travaillez avec des partenaires financiers en capital risque ou en capital investissement.

On vous demande un budget prévisionnel sur 5 ans, mais attention, il doit être parfaitement exact.

Le problème est que les comptables ont une définition bien à eux de l’exactitude. Dans notre monde, « parfaitement exact » signifie vraiment parfaitement exact, à 100 % !

Comment expliquer que nous basons nos prévisions sur les hypothèses des équipes commerciales, les estimations des services opérationnels et les approximations des RH ?

Comment faire comprendre, avec diplomatie, que toute tentative de prévision de notre environnement économique dans 5 ans ne peut être qu’au mieux une grossière estimation ?

La meilleure solution est peut-être d’arborer un sourire charmeur et de s’en tenir à des chiffres vagues, sans engagement franc, à la manière d’un politicien.

S’agit-il d’un budget exact sur 5 ans ? Disons que c’est certainement le meilleur prévisionnel que nous n’ayons jamais eu et un excellent point de départ !

financial controller meeting

Quand une enveloppe déborde de reçus

Un mardi matin, froid et humide. Une enveloppe bien remplie arrive, trempée, et lorsque vous l’ouvrez, un paquet de reçus en dégringole.

Certains sont tachés de thé ou de café, d’autres ont trainé assez longtemps derrière un pare-brise pour n’être plus qu’un bout de papier jauni et illisible, et des miettes de repas sont restées collées sur certaines additions.

Vous devez trier et déchiffrer tous ces reçus (en grattant les miettes) pour essayer d’en tirer une demande de remboursement correcte… Le découragement n’est pas loin.

Haut les cœurs ! Une bonne tasse de café, une bonne musique sur votre ordinateur, et c’est parti.

Quand les auditeurs veulent vérifier un petit détail

Ce n’est jamais la personne la plus expérimentée qui viendra vous demander ça. Ils envoient toujours un débutant à l’air innocent, car ils se disent que vous n’oserez pas lui crier dessus.

Ils ont vu que l’un des directeurs avait fait une demande de remboursement pour un déjeuner au restaurant il y a 11 mois, et ils aimeraient voir le justificatif – l’original bien sûr.

En fait, ils voudraient voir tous les originaux pour toutes les dépenses de tous les directeurs.

Bien sûr, ils sont conscients que c’est la fin du mois et que vous devez vous occuper des paies, mais ils en ont vraiment besoin. Sinon, l’audit risque d’être retardé.

Évidemment.

Le pire dans tout cela, c’est que vous passez des heures à rechercher tous les justificatifs, et que, quand vous les amenez aux auditeurs, ils semblent surpris et personne ne se souvient de les avoir demandés.

Dépenses professionnelles : comment les entreprises améliorent-elles leur conformité ?

Quand c’est une « exception »

Vous avez mis en place des processus structurés et bien compris de tous pour les dépenses, le paiement des fournisseurs et la paie.

Des contrôles appropriés existent. Tout le monde les a acceptés, et admet qu’ils sont nécessaires et que l’ensemble de l’entreprise doit respecter les procédures.

Et puis, le PDG vient vous voir et vous demande si vous pourriez faire une exception, « juste pour cette fois ».

Si vous ne payez pas, le fournisseur refuse de livrer les biens pour un client important, ou un employé risque de se retrouver sans un sou alors qu’il « fait si bien son travail ».

Le problème, c’est que si vous acceptez une fois, vous savez que cela deviendra une habitude. Et quand tous les directeurs en entendront parler, ils viendront eux aussi vous demander de faire une exception, « juste pour cette fois »…

Prenez une grande inspiration, ça va aller.

Quand il faut rédiger le rapport des comptes annuels

Vous avez non sans mal survécu à l’audit, vous avez passé des heures en réunion pour sa validation et vous avez relu les comptes et les notes annexes une bonne centaine de fois.

Tout est prêt, il ne vous manque plus que le rapport annuel du PDG.

Vous avez demandé ce rapport il y a six mois, puis il y a cinq mois, il y a quatre mois, il y a trois mois, il y a deux mois, et enfin il y a un mois.

À la veille de l’envoi des chiffres, le rapport n’est toujours pas prêt.
Quand finalement vous réussissez à l’obtenir, c’est un document écrit à la main, à l’orthographe et à la grammaire plus que douteuses.

Vous avez une heure pour le saisir sur ordinateur et rectifier la syntaxe afin que le document ait l’air présentable et que les partenaires potentiels n’aient pas l’impression d’investir dans un cirque.

Quand quelqu’un a peut-être oublié quelque chose

Vous adorez votre équipe, mais certains jours…

Vous – « Anne, tu as appuyé sur le bouton Envoyer pour le fichier de paie hier, n’est-ce pas ? »
Anne – « Oh oh… »

Vous – « Paul, tu as bien vérifié les coordonnées bancaires du fournisseur avant d’envoyer le paiement ? »
Paul – « Hummm »

Vous – « André, j’imagine que tu as fait le rapprochement bancaire avant que nous ne finalisions les comptes de gestion ? »
André – « Euh… »

À ce moment-là, vous méritez vraiment votre salaire.

Vous devez trouver un moyen de corriger tout ça avant que votre directeur financier ne le découvre.

En parlant du loup…

Financial Controllers

Quand il y a un nouveau directeur financier

L’ancien CFO a quitté l’entreprise dans des conditions assez floues (quelqu’un a parlé d’un « incident » lors de la réunion annuelle du comité directeur au champ de courses…) et maintenant, vous avez un nouveau directeur ou une nouvelle directrice.

Cette personne n’est pas vraiment comptable. D’ailleurs, sa principale qualification est d’avoir été à la fac avec le PDG. Mais elle a envie d’apprendre et elle est enthousiaste.

Très enthousiaste.

Votre boulot, c’est de lui apprendre les bases de la finance d’entreprise, de l’empêcher de prendre des décisions totalement ridicules et de vous assurer qu’elle ne dira rien de stupide en public.

Vous devez faire en sorte qu’elle ne se mette pas l’équipe à dos, qu’elle n’embauche pas n’importe qui et qu’elle recrute par contre les personnes nécessaires.

Vous devez être aussi enthousiasmé qu’elle par la super idée qu’elle vient juste d’avoir, tout en la dissuadant de se lancer dans un projet voué à l’échec qui risque de coûter très cher à l’entreprise.

Et finalement, vous devrez probablement rédiger vous-même votre évaluation annuelle, puis sourire poliment lorsqu’elle vous demandera de justifier votre augmentation.

Mais bon, vous aurez un porte-clé en souvenir de son voyage à New York, c’est déjà ça.

Ces petits soucis, c’est le sel de la vie

Peut-être qu’on a légèrement exagéré les problèmes dans cet article. Mais la vérité, c’est que si tout se passait toujours comme prévu, la vie serait vraiment ennuyeuse.

Ce sont tous ces défis qui rendent le travail de contrôleur financier aussi agréable, et aussi attractif pour de nombreux comptables.

Si vous avez déjà rencontré ce genre de problème, rappelez-vous que vous n’êtes pas seul. Et puis comme ça, vous aurez une super anecdote à raconter plus tard.

Originally published

Recevez notre newsletter

Plus d’un million de professionnels à travers 60 pays utilisent Rydoo